Projets Assistance aux réfugiés dans les régions de Tahoua et Tillabéry au Niger

Elevés de l’école primaire d’Intikane, pendant la récréation.

Partenariat ONG ADKOUL- UNHCR

Dans le cadre de l’assistance aux réfugiés, l’ONG Adkoul met en œuvre trois projets en partenariat avec le haut-commissariat des Nations Unis pour les réfugiés (UNHCR) dans les régions de Tahoua et Tillabéry.

 

Durée de mise en œuvre : 12 mois du 1er janvier aux 31 Décembre 2018

  • Projet : Protection et Assistance aux réfugiés maliens d’Intikane, département de Tillia, région de Tahoua;
  • Projet : Abris et Infrastructures aux réfugiés maliens d’Intikane, département de Tillia région de Tahoua ;
  • Projet : Energie et Environnement dans les régions de Tahoua et Tillabéry.

Zone d’Intervention de l’ONG ADKOUL – UNHCR 2018

Projet : Protection et Assistance aux réfugiés maliens d’Intikane, département de Tillia, région de Tahoua

Le projet  Protection et Assistance aux réfugiés maliens d’Intikane est exécuté par l’ONG ADKOUL en partenariat avec l’UNHCR. Il concerne les  réfugiés maliens  d’Intikane, ainsi que les populations hôtes notamment en ce qui concerne les services sociaux de base.

Réfugiés maliens venue puiser l’eau à la borne fontaine, sur la Zone d’Accueil d’Intikane.

Les activités du projet sont relatives à   la protection, au Wash, et à  la  gestion multisectorielle de la Zone d’accueil des Réfugiés maliens (ZAR). La participation effective, des réfugiés et des populations hôtes est de mise lors de l’exécution du projet.

Le projet est axé sur les entités suivantes :

  • Besoins élémentaires et services essentiels ;
  • Sécurité face à la violence et l’exploitation ;
  • Direction, coordination et partenariats.

 

 

Projet : Abris et Infrastructures aux réfugiés maliens d’Intikane,département de Tillia région de Tahoua

Le projet abris et infrastructures aux réfugiés maliens d’Intikane est exécuté par l’ONG ADKOUL en partenariat avec l’UNHCR.

Formation pratique sur les techniques de constructions aux membres du comité Abris Infrastructures à la Zone d’Accueil d’Intikane (ZAR).

Le projet concerne 18 781 réfugiés maliens d’Intikane ainsi que les populations hôtes. Les activités du projet sont exécutées du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2018. Elles sont relatives aux  volets des abris et infrastructures. Les activités du projet sont axées sur deux points:

  • Besoins des nouveaux abris et infrastructures ;
  • Amélioration et entretien des abris et infrastructures déjà existants.

Activités

Formation

  • Du comité abris/Infrastructures

Réhabilitation

  • Des Classes endommagées;
  • Du hangar administratif;
  • Des hangars communautaires;
  •  Et aménagement d’un hangar en foyer féminin et en salle d’écoute;
  • Des magasins d’Intikane et de Tahoua;
  •  De la salle d’accouchement du centre de santé d’Intikane;

Transformation

  • Du CSI d’Intikane de Type I en Type II;
  • De la ZAR en village en vue de délimiter les ilots d’habitation, les espaces communautaires et les voies de circulation;

Construction

  • Construction d’une cuisine avec magasin intégré;
  • D’un parking;
  •  D’un magasin de vivres;
  •  D’un hangar d’attente;
  •  Construction d’un parc de vaccination d’animaux

 

Projet : Energie et Environnement dans les régions de Tahoua et Tillabéry

Site de récupération des terres d’Abala, région de Tillabéry, le 03 Sept 2018.                                             

Zone D’intervention

  • Région de Tahoua, Zone d’accueil des réfugiés maliens d’Intikane ;
  • Région de Tillabéry, les camps des réfugiés de Tabareybarey, Manguezé, Abala.

Objectifs spécifiques

  • Préserver et gérer de manière rationnelle les ressources naturelles afin de limiter les impacts liés à la présence des réfugiés ;
  • Atténuer les risques sur l’environnement, les femmes et les enfants à travers la promotion des énergies alternatives.

Activités

Formation

  • Fabrication du foyer amélioré
  • Renforcement des capacités du comité de gestion de l’environnement;

Artisans réfugiés et population hôte;

 Réfugiés et population hôte;

sensibilisations

  • Sur la gestion des ressources naturelles;
  • Sur l’utilisation des sources d’énergies alternatives;
  • Sur la promotion de la régénération naturelle assistée;
  • Sur l’éducation environnementale;

 Réfugiés et population hôte;

Protection de l’environnement

  • Récupération des terres 32 ha ;
  • Plantations de 7200 plants sur 23 ha de terres récupérées;
 Réfugiés et population hôte;

Gestion des déchets solides ménagers

  • Collecte et tri des déchets

 Réfugiés et population hôte

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *